Pas si ringard, le papier peint !

Lé de papier peintOn le croyait dépassé pour de bon, et pourtant le papier peint revient en force dans nos maisons. Uni, pop, floral ou carrément psychédélique, il fait son come back pour habiller nos murs de manière originale grâce à des innovations qui lui donnent une dimension esthétique toute nouvelle.

Papiers peints en relief, cuir, phosphorescent, trompe l’œil... Les possibilités ne manquent pas pour apporter une touche personnelle et ludique à nos intérieurs.

Les goûts et les couleurs

Paré de motifs originaux et personnalisés, le papier peint constitue un élément de décoration à part entière ; totalement métamorphosé, il est devenu facile à poser et s’impose désormais comme un accessoire tendance de nos intérieurs, la touch qui fait toute la différence.

Oui mais attention à ne pas en abuser : l’usage du papier peint a évolué, plus question de tapisser toute une pièce, on s’en sert pour délimiter une zone ou habiller un pan de mur plutôt que pour en couvrir l’intégralité. En effet, les papiers peints ne sont plus voués à remplacer une coucher de peinture façon cache misère mais, au contraire, à surfer sur la vague vintage : il est résolument tendance et design.

On n’arrête pas le progrès

Ni les idées ! De l’imitation tapisserie ou tissu damassé aux motifs en relief, en passant par le trompe l’œil qui fait croire à un mur de bibliothèque ou à des cadres suspendus, le papier peint est devenu un véritable tableau qui "recrée" la réalité de manière fantaisiste ou bien, extrêmement réaliste.

Donnez une atmosphère de science fiction à votre chambre ou votre bureau grâce à du papier peint thermoactif (la couleur change en fonction de la température), phosphorescent ou repositionnable : il s’agit de pans magnétiques amovibles qui permettent de varier la déco à loisir. Pour les artistes en herbe, le papier peint à colorier soi même est le concept funky du moment.

Du papier peint écologique

Papier peint à décoller Le papier peint surfe aussi sur la tendance écolo : en effet, les papiers les plus vendus de type vinyle contiennent tous du PVC, matériau dont le processus de fabrication rejette du chlore mauvais pour l’environnement. À proscrire donc si l’on veut agir pour la planète !

En outre, certains fabricants proposent des produits aussi résistants mais à la composition écologique, sans solvant par exemple. Comme il n’existe aucun label vert pour les papiers peints, il revient à chacun de mener son enquête pour choisir le bon papier peint (de préférence recyclable ou recyclé) et de prendre soin de choisir une colle sans solvant également.

Écrit par Camille le dans Déco

Commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : bc9yqrge48