Combien ça coute d’aménager des combles ?

L’aménagement des combles est une opération très intéressante pour gagner de l’espace supplémentaire dans la maison sans être obligé de déménager ou de procéder à la création de structure extérieure supplémentaire. Mais ce projet a un coût. Découvrez-en les différents postes de dépenses.

Combien ça coute d’aménager des combles ?

La structure de la toiture

Avant d’aménager des combles, il est d’abord nécessaire de vérifier si ces derniers sont aménageables ou non. La première étape est de s’assurer que la hauteur sous plafond est de 1,80 m au minimum.

L’idéal est d’avoir entre 2,20 m et 2,50 m. Puis, mesurez la pente sous toiture qui doit être de plus 30°. Ici, il est préférable d’avoir au moins 45° pour profiter de plus de confort. Quant à la charpente, lorsqu’elle est dite « traditionnelle », elle facilite l’aménagement des combles, à l’inverse des charpentes à fermettes qui encombrent l’espace aménageable. Dans le cas où la hauteur sous plafond et la pente sont insuffisantes, il va falloir envisager une surélévation qui coûte entre 1000 et 1750 euros le m2, une rehausse de toiture valant 1000 à 1800 euros le m2 ou un changement de pente qui va coûter entre 1300 et 2000 euros le m2.

L’isolation

L’isolation des combles est à optimiser dans l’optique de faire des économies énergétiques et réduire les dépenses en chauffage à hauteur de 30%. Elle va offrir plus de confort autant en hiver qu’en été. L’avantage des travaux d’isolation est qu’ils donnent droit à des aides et subventions offertes par l’État ou l’ANAH. Par l’intérieur, cette isolation des combles coûte entre 20 et 40 euros le m2. Les tarifs sont abordables, mais cette opération va réduire la surface habitable d’après les sites de conseils pour la maison. Aussi, si l’espace est réduit, il vaut mieux opter pour une isolation par l’extérieur qui coûtera entre 100 et 120 euros le m2.

L’escalier

Il existe des détails qu’il ne faut surtout pas omettre lors de l’aménagement de combles comme l’installation de l’escalier. Beaucoup de personnes négligent ce détail. Or, l’escalier est obligatoire et doit être facilement d’accès. Sa largeur doit être étudiée et adaptée en fonction des attentes et besoins des occupants de la maison. Le prix dépend de la forme et du matériau. Un escalier en bois tournant coûte par exemple entre 1000 et 6000 euros et entre 500 et 5000 euros s’il est droit. En alu, un escalier est tarifé à partir de 3000 euros. Les modèles en verre sont aussi intéressants puisqu’ils donnent du design aux intérieurs. Ils valent entre 5000 et 12 000 euros.

Les finitions

Le nouvel espace sous les combles doit bénéficier du maximum de luminosité, d’où l’importance d’installer des fenêtres de toit qui coûteront entre 120 et 1700 euros. Il ne faut pas omettre la cloison qui séparera les espaces entre eux. Un budget de 3 à 20 euros le m2 est à prévoir. L’ouvrage est moins cher s’il s’agit de cloison sèche puisqu’il coûtera entre 3 et 8 euros le m2. Quant au sol, prévoyez un budget de 10 à 150 euros le m2 pour un parquet et entre 25 et 50 euros le m2 pour un carrelage. L’installation électrique est aussi incontournable et vaut entre 50 et 100 euros le m2.

Écrit par Camille le dans Aménagement

Commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : ffv4bst8cd