Rénover un vieil appartement, par où commencer ?

Situation géographique avantageuse, prix moins élevé que dans le neuf, disponibilité immédiate… les avantages d’acheter dans l’ancien sont nombreux. Cependant, pour bénéficier d’un appartement correspondant à votre idéal, il faudra passer par la case « rénovation ». Voici les étapes à suivre pour réussir votre chantier.

Rénover un vieil appartement, par où commencer ?

Les étapes post-rénovation

Chantier long et contraignant, la rénovation d’un appartement s’effectue à des moments bien précis : avant la vente immobilière pour stimuler l’achat, avant la location pour trouver facilement des locataires ou pour remettre aux normes le logement. Quitte à réaliser de gros travaux pour rénover votre bien, il est conseillé d’opter pour un appartement antérieur à 1930. Ayant une valeur importante dans le temps, ces bâtiments anciens bénéficient également d’une finition d’une rare qualité en comparaison aux habitats actuels qui vieillissent très mal dans le temps.

La rénovation quant à elle peut être réalisée par vous-même ou avec l’aide d’un architecte. La première option est financièrement très intéressante puisqu’elle vous permettra de faire d’importantes économies (presque la moitié d’un devis). Profitez-en pour affûter vos techniques et connaissances sur Le Mag des Travaux. La seconde option vous fait gagner une aide précieuse dans la sélection des artisans et la coordination des travaux. Mais forcément, cette prestation a un coût. À vous d’en juger en fonction de votre budget.

Faire place nette !

La première étape est celle du nettoyage et de la démolition. Après avoir désencombré l’espace, vous aurez un meilleur aperçu du potentiel des lieux en termes de luminosité et de volume. Commencez par abattre les cloisons, retirer les anciens revêtements des murs, casser les murs porteurs, détruire la cheminée et la cuisine. Ces travaux s’effectuent en journée pour ne pas perturber le voisinage. En cas de copropriété, il est indispensable d’obtenir l’autorisation des syndicats avant d’entamer les démolitions notamment celles des murs porteurs. Une fois cette étape achevée, il est temps de réaliser le plan de l’agencement. Pour mieux mettre en valeur le bien, il est recommandé d’éviter les chambres aveugles qui fassent moins de 10 m2 et qui soient en enfilade. Les couloirs sont déconseillés, car ce sont des espaces perdus. Enfin, les solutions de rangements doivent être multipliées autant que possible.

Les étapes cruciales du chantier

Il est maintenant temps de passer aux gros œuvres et de refaire les équipements de la maison. Dans la liste des travaux figurent la réfection des murs, la pose d’enduit, la pose des cloisons, la réalisation de la chape aux sols, la création des saignées et tranchées, l’installation électrique et la plomberie. Pour ces deux dernières étapes, il vaut mieux les confier à de vrais spécialistes pour être sûr d’avoir des installations aux normes. Une autre phase cruciale est celle de l’isolation qui s’effectue à plusieurs niveaux : cloisons, sols, plafond et menuiserie. Les portes et fenêtres ne sont pas en reste et doivent être rénovées même si l’opération est assez coûteuse. Elles sont gage de sécurité et de confort thermique. L’ouvrage s’achève par les finitions et la personnalisation avec notamment la pose de revêtements muraux et revêtements de sols.

Écrit par Camille le dans Travaux

Commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : n52cn3g2et